AUTOMATISER REPORTING RSE

La primordiale question du bien-être de tous et principalement des générations futures a fait naitre le concept de développement durable qui traduit une démarche projetée sur le futur. Cette démarche allie l’équité sociale, la viabilité économique ainsi que la préservation de l’environnement. C’est un point de départ pour une rupture avec le chemin entamé depuis le début de l’ère industrielle où seule la croissance économique était mise en valeur. Eu égard des nombreux sommets sur le développement durable qui se conclus uniquement sur des intentions et non des engagements, ce concept est très peu suivi. Rio +20 en est un exemple en la matière. En pensant donc aux générations futures, les acteurs principaux des entreprises ont été interpelés face à cette question du développement et cela a engendré une sorte de responsabilité sociétale ou responsabilité sociale des entreprises afin de s’accommoder aux réalités des Objectifs du Développement Durable (ODD)

La reporting RSE, qu’est-ce que c’est ?

reporting autoLa Responsabilité Sociétal des Entreprises (RSE) signifie qu’une entreprise doit non seulement se soucier de sa rentabilité économique et de sa croissance, mais aussi des impacts environnementaux et sociaux et être plus attentive aux préoccupations de ses différentes parties prenantes d’après la norme ISO 26000. Le reporting RSE s’entend être un document rédigé de manière sporadique, dans lequel sont consignés les actions ainsi que les résultats des entreprises en ce qui concerne la responsabilité sociale d’entreprise. Il permet donc aux parties prenantes (salariés, fournisseurs, consommateurs, investisseurs, ONG, etc.) de mieux connaître les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance des entreprises afin de mieux mesurer l’impact de leurs actions en connivence avec celles-ci au niveau économique, sociologique et environnemental. Ainsi la génération de votre reporting RSE permettra d’améliorer la transparence sur l’activité de votre entreprise.

Réaliser un reporting RSE selon les trois aspects structurant de la RSE

Trois aspects structurent le reporting RSE et concourent à l’évaluation de sa performance. Il s’agit des aspects environnemental, social ou sociétal et économique qui ont chacun des exigences particulières dans l’élaboration et le suivi-évaluation du reporting RSE. Au plan environnemental, il faille évaluer la comptabilité entre l’activité de l’entreprise et le maintien des écosystèmes, analyser les impacts de celle-ci ainsi que de ses produits en termes de consommation de ressources et enfin évaluer la production de déchets et les impacts des émissions polluantes. Sur le plan social, il faut mesurer les conséquences sociales de l’activité de l’entreprise pour l’ensemble de ses parties prenantes en insistant sur le respect des conditions de vie, de travail des salariés, sur leur rémunération et le principe de non-discrimination. Et enfin sur le plan économique, il faut évaluer la performance financière de l’entreprise ainsi que sa capacité à contribuer au développement économique de la zone d’implantation et à celui des parties prenantes dans le respect des principes de saine concurrence et donc d’absence de corruption.

Le reporting RSE et le Développement Durable

Ces deux termes sont étroitement liés en ce sens que les entreprises en élaborant leurs plans d’actions font recours aux objectifs du développement durable (ODD) et sont tenus de présenter un reporting RSE qui engage leur responsabilité vis-à-vis de l’homme et de son milieu de vie. Le reporting RSE tient donc compte de beaucoup de paramètres surtout ceux qui épousent les principes du développement durable, de la lutte contre la pauvreté, du respect des droits de l’homme et du travail.

Leave a Reply