En savoir plus sur les différents types d’infections urinaires

Comme l’indique leur nom, les infections urinaires sont des maladies qui affectent les voies urinaires. Elles sont généralement d’origine bactérienne. Les femmes sont les plus concernées par les infections urinaires, ce qui s’explique par le rapprochement du conduit urétral et de l’anus. Chez les hommes, les pathologies urinaires sont généralement favorisées par les calculs rénaux et un blocage de la vessie en raison du volume assez important de la prostate. Quels sont les différents types d’infection urinaires ? Comment les traiter ? Est-il possible de se soigner sans ordonnance médicale ?

Les 3 sortes d’infections urinaires

Trois sortes d’infections urinaires existent. Lorsque l’infection touche l’urètre, elle est appelée urétrite. La pyélonéphrite fait référence à l’infection qui affecte les reins. Si la vessie est l’organe touché, on parle alors de cystite.

  • Urétrite, inflammation de l’urètre

L’urétrite est l’infection qui touche l’urètre, le conduit dans lequel circule l’urine avant d’être évacué. La plupart des infections sont dues à des causes virales. Elles peuvent aussi être dues à des maladies sexuellement transmissibles ou des bactéries. Les blessures, les mousses et crèmes utilisées comme moyen de contraception, les produits utilisés pour la toilette intime peuvent aussi conduire à l’urétrite. Dans la majorité des cas, le virus de l’herpès simplex et le cytomégalovirus sont responsables de la maladie. L’urétrite touche souvent les femmes en âge de reproduction et peut également affecter les hommes de 20 à 35 ans. Le fait d’avoir de nombreux partenaires sexuels augmente en outre le risque de contracter cette maladie.

L’urétrite se manifeste souvent chez les hommes par la présence de sang dans l’urine ou le sperme. Elle entraîne souvent des brûlures au moment d’uriner, de la douleur lors de l’éjaculation ou pendant les relations sexuelles, une envie d’uriner rapidement et fréquemment, des démangeaisons, et même parfois un gonflement de la zone du pénis ou de l’aine. Chez les femmes, on reconnait l’infection par une douleur abdominale, une fièvre ou des frissons, de la douleur en urinant, des pertes vaginales, des mictions urgentes ou fréquentes.

  • Cystite: infection de la vessie

La cystite est une inflammation de la vessie dûe à des bactéries ayant pu traverser l’urètre. Elle touche environ 30% des femmes et peuvent survenir deux à trois fois par an. L’infection touche 50 fois plus fréquemment les femmes que les hommes. La cystite est souvent d’origine bactérienne. Les bactéries notamment les Escherichia coli, étant des bactéries intestinales atteignent la vessie et provoquent le développement de l’infection. Lorsque les épisodes de cystites deviennent fréquents, la pathologie peut être favorisée parune mauvaise hygiène intime. Il faut toujours s’essuyer de l’avant à l’arrière pour éviter les risques de contamination. Pour empêcher la prolifération des bactéries vers l’urètre, il est également conseillé de se laver les régions génitales et anales de façon régulière. Il faut également éviter de porter des sous-vêtements synthétiques et des pantalons trop serrés pour éviter la transpiration qui favorise le développement des bactéries.

Une personne souffrant d’une cystite peut avoir des envies fréquentes ou urgentes d’uriner, souvent en très petite quantité. Des douleurs peuvent se ressentir au dessus du pubis. Chaque fois que la personne urine, elle ressent des douleurs et des brûlures. La présence de sang dans les urines est aussi un signe fréquent de la cystite. La personne qui souffre de cette infection peut aussi sentir une odeur désagréable lorsqu’elle urine.

  • Pyélonéphrite: inflammation des reins

La pyélonéphrite est une pathologie qui touche les voies urinaires hautes, plus précisément le rein et le bassinet connu par son autre appellation pyélon. Il s’agit d’une infection bactérienne. Elle peut être causée par une cystite non traitée ou résistante au traitement. La pyélonéphrite peut aussi être favorisée par une constipation prolongée ou une malformation anatomique des organes urinaires. Pour savoir s’il s’agit vraiment d’une pyélonéphrite, il faut réaliser une analyse d’urine. Une bandelette réactive est alors utilisée. Un résultat positif de la détection de globules blancs témoigne d’une pathologie urinaire. Une détection confirmée des nitrites lors de l’analyse signifie que des bactéries sont présentes dans les organes urinaires.

La pyélonéphrite se manifeste souvent par une fièvre, des frissons et des douleurs abdominales. Les douleurs peuvent également être localisée au niveau du dos et des fosses lombaires. Dnas le cas d’une pyélonéphrite le patient a des envies fréquentes et urgentes d’uriner, des mictions douloureuses et brûlantes. Le fait d’avoir des urines nauséabondes est souvent un indicateur de l’infection. En cas de pyélonéphrite aigüe, une forte fièvre, de vives douleurs lombaires, des vomissements et de la diarrhée peuvent même être observés chez le patient. Dans tous les cas cette pathologie fatigue beaucoup la personne qui la subit.

Peut-on soigner une infection urinaire sans ordonnance ?

  • Les médicaments prescrits pour traiter les infections urinaires

Le traitement des infections urinaires est souvent réalisé à base d’antibiotiques. Les patients ne peuvent pas se procurer ce genre de médicaments sans avoir consulté préalablement leur médecin. Cela s’explique par la survenance possible d’effets secondaires en cas d’une mauvaise utilisation des médicaments. Si vous ignorez par quelle genre d’infection urinaire vous êtes atteint, vous ignorez quelle est la dose de médicaments à ingérer et quelle sera la durée du traitement. Cela peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé et au lieu de vous soigner, les antibiotiques peuvent aggraver votre infection. Les pharmaciens sont ainsi obligés de demander une ordonnance médicale avant de fournir des antibiotiques. Il est par contre possible de se procurer des médicaments anti douleurs sans devoir présenter une ordonnance. Ces derniers peuvent aider dans le traitement de certaines infections urinaires légères.

  • Soigner une infection urinaire sans ordonnance

Si les pharmacies physiques ne peuvent pas vous fournir des médicaments pour traiter votre infection urinaire, vous pouvez vous tourner vers les pharmacies en ligne. Pour votre sécurité et votre santé, privilégiez cependant les enseignes agréées. Ces dernières vous mettent en relation avec des médecins spécialistes ou généralistes qui sont à même de vous faire bénéficier d’une consultation en ligne. Ils vous fournissent une ordonnance électronique, grâce à laquelle vous pouvez acheter en toute tranquillité un médicament pour traiter la cystite et pour apaiser vos douleurs. Sachez que les médicaments sont livrés directement chez l’acheteur après règlement en ligne de ses achats par carte bancaire. En cas de besoin, il est même possible pour le patient de renouveler son ordonnance. Il existe plusieurs pharmacies en ligne. Vous pouvez ainsi comparer les prix avant d’acheter vos antibiotiques.

Leave a Reply