Quelles sont les étapes fondamentales d’un diagnostic de structure ?

De nombreux projets dans lesquels intervient un bureau d’études de structure de bâtiment consistent en la réhabilitation de bâtiments et de maisons d’un certain âge, la réhabilitation ou la réforme intégrale de la façade de la résidence.

Afin d’effectuer toute réhabilitation ou réforme, notamment dans le cas des bâtiments historiques ou ceux ayant certaines années, un rapport préalable est nécessaire sur l’état de santé de la structure sur laquelle on va travailler : contrôle des murs porteurs, piliers, etc.

Pour commencer…

Lorsqu’un rapport ou une enquête est demandé sur la santé d’une structure en béton armé, c’est parce que la sécurité par rapport à la capacité de charge est en danger, ou parce que les attentes de durabilité en service ont diminué.

Afin de réaliser un diagnostic de structure à Paris, nous le diviserons en étapes de manière à nous permettre d’avancer pas à pas jusqu’à ce que nous arrivions aux conclusions finales.

Etapes de diagnostic de structure

Les trois étapes fondamentales de tout processus de diagnostic d’une structure sont :

Rapport préliminaire ou Prédiagnostic. Il consiste en un premier état des lieux général du bâtiment et permet d’établir un premier bilan et la nécessité d’un diagnostic de l’ouvrage.

Études ou diagnostic antérieurs. Etude pour la connaissance de l’ouvrage, recueil des informations nécessaires, par des tests d’informations complémentaires, pour déterminer l’état par rapport aux attentes de sécurité et de durabilité.

Diagnostic ou avis définitif. Le rapport définitif qui, sur la base de ce qui a été étudié dans les étapes précédentes, permet de déterminer quelles sont les raisons de la maladie de la structure et comment il est nécessaire d’y intervenir pour résoudre le problème: réparation, renforcement ou remplacement

Rapport préliminaire ou Prédiagnostic

Il s’agit de faire un premier bilan de la situation dans laquelle se trouve la structure.

Décider de la nécessité d’accéder à la deuxième étape du diagnostic.

Dans le cas où le bureau d’études de structure de bâtiment ne doit pas suivre le processus de diagnostic, cela peut venir pour deux raisons opposées : en raison du bon état de la structure qui nécessite simplement de petits travaux spécifiques, ou en raison de l’état terrible qui ne mérite pas de gaspiller des efforts ; et de l’argent car il est irrécupérable.

Études antérieures ou diagnostic

Cette phase consiste en une collecte d’informations dans tous les domaines qui est considérée comme nécessaire pour atteindre une connaissance approfondie de la structure par rapport aux attentes de sécurité et de durabilité.

L’objectif fondamental de l’étude précédente est d’acquérir une connaissance de la structure pour déterminer les causes des fissures (le cas échéant) et définir les interventions à effectuer.

• Obtention d’une image complète de la géométrie de la structure.

• Connaître les caractéristiques du béton et de l’acier.

• Connaître les contraintes auxquelles sont soumis les différents composants.

• Déterminer les éléments et les zones qui devraient faire l’objet d’une étude approfondie.

Diagnostic ou avis définitif

C’est le rapport final qui définit les raisons de la maladie de la structure et comment il faut y intervenir pour résoudre le problème : réparation, renforcement ou remplacement.

Leave a Reply