Pourquoi faire un test d’ancêtre

L’ADN, ou acide désoxyribonucléique, est une longue chaîne chimique qui indique à nos cellules comment se développer et agir. Il est divisé en chromosomes eux-mêmes divisés en gènes. Les humains ont 23 paires de chromosomes (46 en tout) disposées en double hélice. Nous héritons chacun 23 chromosomes de notre mère et 23 de notre père. Chez l’homme, le 23ème chromosome est soit un chromosome X, soit un chromosome Y, il détermine le sexe du sujet. Les femmes ont deux chromosomes X, tandis que les hommes ont un chromosome X et un chromosome Y. Cela peut sembler un peu complexe, mais il est important de le comprendre, car c’est ce qui permet de connaitre nos ancêtres.

Types de tests ADN

Il existe trois types de tests ADN utilisés dans la généalogie.

  • Les tests d’ADN autosomique

L’ADN autosomal ne contribue pas au genre; il s’agit donc des 22 premières paires de chromosomes. Comme il ne prend pas en compte le 23ème chromosome, le test d’ADN autosomique donne le même résultat qu’il soit effectué chez une femme ou un homme. Il examine principalement les polymorphismes mononucléotidiques (Snp), ou les différentes formes de nucléotides individuels. Les tests de l’ADN autosomique généalogique examinent environ 700 000 SNP afin de déterminer votre lien de parenté avec quelqu’un d’autre. C’est donc la technique utilisée pour réaliser un test d’ancêtre. Comme la moitié de notre ADN provient de notre père et l’autre moitié de notre mère, on peut découvrir l’identité de nos grands-parents et même de nos ancêtres en remontant par génération. Toutefois, le test d’ancêtre n’est efficace que pour quatre ou cinq générations.

Ce que cela révèle

Le test ADN autosomique est principalement utilisé pour déterminer votre lien de parenté avec une autre personne. Cela peut être très utile pour ceux qui sont à la recherche de leurs parents ou grands-parents. L’ADN autosomique peut également vous renseigner sur votre appartenance ethnique, ou des régions du monde où vos ancêtres ont vécu au cours des cent dernières années.

  • Test ADN mitochondrial

L’ADN mitochondrial, ou ADNmt, est un matériel génétique à l’intérieur des mitochondries, de petits composants trouvés à l’intérieur de chaque cellule et qui possèdent leurs propres brins d’ADN distincts. L’ADNmt est transmis exclusivement par la mère. Comme il n’inclut pas une combinaison d’ADN des deux parents, il reste le même à chaque génération. Les tests d’ADNmt ignorent l’ADN principal d’une cellule et se concentrent uniquement sur l’ADN des mitochondries. Entre autres, cela signifie que le test examine environ 16 500 paires de bases génétiques, au lieu des 3,2 milliards de paires de bases trouvées dans notre ADN. Le test se base généralement que sur des parties spécifiques de l’ADNmt et les compare aux échantillons établis.

L’ADNmt donne des résultats d’ascendance très précis, mais uniquement pour la lignée maternelle.

Comment l’ADN est-il collecté?

L’ADN est recueilli à l’aide d’un coton-tige ou d’un échantillon buccal, en fonction de la méthode utilisée. Si la personne testée est très jeune ou très âgée le prélèvement buccal est la meilleure méthode à utiliser. Une fois les échantillons d’ADN réuni, il faut juste les envoyer au laboratoire.

Appelé aussi test d’ancêtre, le test autosomal est le moyen le plus sûr pour connaitre ses origines. Les tests d’ADN autosomiques examinent 22 paires de chromosomes qui ne sont pas impliqués dans la détermination du sexe d’une personne. Il est utilisé pour l’appariement des cousins ​​et des parents éloignés, ainsi que pour les pourcentages de mélange, ou votre composition ethnique ainsi que des traits génétiques courants, tels que les maladies héréditaires et la couleur des yeux. Par ailleurs, les tests d’ADNmt et d’ADN-Y peuvent remonter de 20 à 100 générations, alors que les tests autosomiques ne peuvent remonter qu’à 5 à 8 générations. Plus de détails sur https://www.europaternite.fr/test-dancetres/

 

Leave a Reply